Histoire

Xavier María de Munibe e Idiáquez, VIII Comte de Peñaflorida.

(Azkoitia, 1729-Bergara, 1785)
Premier directeur perpétuel (1765-1785) de la Royale Société Basque des Amis du Pays.

Homme clé pour comprendre les racines et le développement de l'illustration basque à la seconde moitié du XVIIIe siècle pour avoir été le principal promoteur et l'alma mater de la Royale Société Basque des Amis du Pays, constituée à Noël 1764, au palais d'Insausti d'Azkoitia et approuvée par l'Ordre Royal du 8 avril 1765. Pour sa formation, son passage par l'école des jésuites de Toulouse a été déterminante et le contact direct avec la culture française de son époque où il connut les modèles associatifs illustrés développés en Europe, tout particulièrement, les sociétés académiques et les sociétés d'agriculture. À cette formation francisée, empreinte d'encyclopédisme illustré, il faudrait ajouter ses inquiétudes dans le domaine de la physique expérimentale et du théâtre, qui l'ont conduit à organiser les dites par Narros « assemblées académiques » d'Azkoitia, caractérisées par la mise en valeur en clé illustrée des attentes d'un groupe de novateurs.

Son séjour à Madrid (1758-1762) en tant que député à la Cour de la Province de Guipúzcoa, en compagnie de son beau-frère Martín José de Aréizaga fut crucial pour la maturité du projet illustré. Il eut l'occasion de connaître directement –grâce aux contacts maintenus avec des compatriotes comme Tiburcio de Aguirre (1707-1767), Agustín de Montiano (1697-1764) ou Francisco Javier de Aguirre (1732-1763), IV marquis de Montehermoso— les initiatives réformistes des Bourbons et de prendre contact avec l'académisme illustré. Il écrivit en collaboration avec Joaquín de Eguía et peut-être avec Manuel Ignacio de Altuna y Portu (1722-1762) Les villageois critiques, ou lettres critiques sur ce que l'on verra (1758), un essai au ton satirique en réponse aux critiques faites par le P. Francisco de Isla contre la science expérimentale dans son célébrissime Fray Gerundio de Campazas (1758).

Tout ce riche bagage le précipita dans la rédaction d'un Plan d'une société économique ou académie d'agriculture, sciences et arts utiles et commerce, présenté aux Assemblées Générales de Guipúzcoa en 1763, antécédents immédiats, plutôt limités, de la fondation de la Société Basque des Amis du Pays. Sans aucun doute, l'une des plus belles réussites fut l'ouverture du Séminaire Royale de Bergara.

Comme ses ancêtres, le VIII comte de Peñaflorida participa activement à la politique de son époque, étant Maire d'Azkoitia (1747-48, 1755 et 1765), Député Général (1746, 1750, 1754, 1758 et 1761) et Député à la Cour (1758) de Guipúzcoa.

 

logo-ikurra2

DIRECTION DE LA ROYALE SOCIÉTÉ BASQUE DES AMIS DU PAYS

Palacio Intsausti
Aptdo. 105 – 20720 AZKOITIA
Tel. 943 285 577
E-mail: intsausti.rsbap@gmail.com

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of the site have already been set. To find out more about the cookies we use and how to delete them, see our Privacy Policy.

I accept cookies from this site